Comment pêcher la carpe en No Kill ?

Au XXème siècle est né un nouveau courant qui, au fil des ans, a fait de nombreux adeptes chez les passionnés de pêche du monde entier : le « No Kill ».
Le concept de la pêche No Kill est simple à comprendre. Il s’agit tout simplement de relâcher les poissons vivants après les avoir pêchés. Les Anglo-saxons appellent d’ailleurs cette pratique « catch and release » (attraper et relâcher).
Cette pratique a d’abord vu le jour aux États-Unis, auprès de pêcheurs sportifs soucieux de ne pas épuiser les ressources halieutiques, qui leur permettent d’exercer leur loisir. L’idée a par la suite évolué, et beaucoup d’autres pécheurs — d’eau douce comme d’eau salée — se sont mis à privilégier le simple plaisir de la pratique, en rejetant à l’eau chacune de leurs prises pour leur épargner la vie.
Le mouvement s’est ensuite étendu dans plusieurs autres pays, notamment en France, où de plus en plus de pêcheurs optent aujourd’hui pour la pêche No Kill, notamment pour la carpe, le bass, le brochet, et la pêche à la mouche.

Comment s’équiper ?

La pêche No Kill doit être pratiquée avec un équipement légèrement différent de la pêche classique, du fait que l’un des objectifs est de garder l’animal en vie, non seulement pendant la prise, mais aussi après, lorsqu’on le relâche dans son habitat naturel.
Par conséquent, il va de soi que le pêcheur doit privilégier du matériel permettant d’éviter d’infliger de grosses blessures ou traumatismes à l’animal aquatique.

Tout d’abord, il faut s’équiper de l’hameçon adéquat

L’ardillon, la petite contre-pointe servant à assurer ses prises, est dangereux pour les poissons. Il peut laisser des séquelles lorsqu’on lui retire l’hameçon de sa gueule, et dans certains cas provoquer une blessure mortelle.
De ce fait, il est fortement recommandé d’utiliser des hameçons sans ardillon, ou bien de l’écraser l’ardillon à l’aide d’une pince plate par exemple.
Cela augmentera les risques de décroches, donc la difficulté à rapporter une carpe jusqu’à la surface. Ça fait partie des quelques difficultés ajoutées par le No Kill.

Utilisez une épuisette

Cela vous permettra de sortir plus délicatement la carpe de l’eau, en évitant le choc thermique et d’autres dangers pour l’animal. L’épuisette carpe vous aidera aussi à remettre le poisson à l’eau plus aisément.

Comment pêcher la carpe en no kill ?

La manière de pêcher une carpe en No Kill diffère aussi des méthodes traditionnelles de pêche quel que soit le poisson pêché.

Si vous êtes soucieux pour le poisson, plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • Le ferrage doit se faire rapidement, pour éviter à la carpe de trop se débattre et s’épuiser pendant qu’on la ramène à la surface.
  • Évitez de tirer brutalement la canne à pêche.
  • Une fois dans l’épuisette, sortez lentement le poisson de l’eau pour lui éviter un choc thermique.
  • Évitez aussi de trop le manipuler avec vos mains.
  • Enfin, ne laissez pas la carpe trop longtemps hors de l’eau.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *