Le Château de Christiansborg, situé en plein cœur de la capitale danoise, est un lieu chargé d’histoire et d’un patrimoine architectural impressionnant. Ce majestueux édifice abrite aujourd’hui les institutions politiques et royales du pays tels que le Parlement, mais offre également aux visiteurs l’occasion de découvrir ses nombreux trésors artistiques, culturels et historiques lors d’une visite inoubliable.

Sommaire

Un peu d’histoire sur le Château de Christiansborg

palace christiansborg

Érigé à l’emplacement du précédent château danois, le Château de Christiansborg a traversé les siècles pour devenir le lieu de pouvoir qu’il est aujourd’hui. Retour sur son histoire passionnante qui débute au XIIe siècle.

A lire également : Prévoir quand partir au Mexique

Les origines du château

Tout commence avec l’édification d’une forteresse appelée « Absalon’s Castle » au XIIe siècle par l’évêque Absalon, fondateur de la ville de Copenhague. Plusieurs châteaux ont ensuite été construits sur ce même site au fil du temps et des besoins politiques, notamment « Copenhagen Palace » sous le règne du roi Christian IV au début du XVIIe siècle.

La construction du Château de Christiansborg

C’est en 1730 que débutent les travaux menant à la création du Château de Christiansborg tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les plans de l’architecte Elias David Häusser prévoient un grand palais rococo, capable d’accueillir les principales institutions du gouvernement. Toutefois, la construction fait face à de nombreux défis, notamment financiers, qui auront pour conséquence la suspension des travaux jusqu’en 1740. Le château ne sera achevé qu’en 1745.

A lire également : Découvrir les trésors de Vienne en 3 jours

Les incendies et reconstructions successives

Le Château de Christiansborg connaîtra deux grands incendies au cours de son histoire. Le premier a lieu en 1794, puis le second en 1884. La décision est prise de le reconstruire à chaque fois, malgré les coûts importants engagés. Le château actuel est donc le fruit de trois reconstructions successives, dont la dernière date de 1907-1928 sous la direction de l’architecte Thorvald Jørgensen. On retrouve aujourd’hui plusieurs éléments architecturaux et décoratifs issus des différentes étapes de sa construction.

Une visite captivante du Château de Christiansborg

Aujourd’hui ouvert aux touristes, le Château de Christiansborg offre un voyage passionnant dans l’histoire du Danemark à travers ses multiples facettes : architecture, art, politique et royauté. Voici quelques incontournables lors de votre visite :

La Chapelle Royale

Magnifique exemple d’architecture néo-classique, la Chapelle Royale de Christiansborg impressionne par ses dimensions, sa décoration et son acoustique exceptionnelle. Elle est utilisée pour les cérémonies religieuses de la famille royale danoise, mais aussi pour des concerts ou des événements culturels.

Les Salles Royales

chateau copenhague

Réservées aux fonctions de représentation et aux banquets officiels, les Salles Royales sont un véritable écrin au sein du château. Richement décorées et meublées, elles témoignent de l’art de vivre et des goûts artistiques des rois à travers les siècles. Parmi les plus remarquables, ne manquez pas le Grand Hall, orné de somptueuses tapisseries, et la Salle du Trône, au centre de laquelle trône un impressionnant lion d’argent.

Le Parlement (Folketing) et les salles de réception

Siège du pouvoir politique danois, le Parlement est également situé au Château de Christiansborg. Au cours de votre visite, vous aurez l’occasion de découvrir la salle de parlement proprement dite, où s’agitent députés et ministres, ainsi que les multiples salles de réception destinées aux réunions ministérielles, conférences de presse, séminaires et autres événements politiques. On y découvre une ambiance toute différente de celle des Salles Royales : sobre et fonctionnelle.

Les anciennes écuries royales

Enfin, les amateurs d’équitation et d’histoire ne voudront pas manquer la découverte des anciennes écuries royales du Château de Christiansborg, situées à proximité. Composées d’un bâtiment principal et de multiples dépendances, elles abritaient autrefois jusqu’à 250 chevaux et prenaient une part importante dans la vie quotidienne du château. Aujourd’hui reconverties en musée, les écuries présentent des expositions sur l’histoire de l’équitation au Danemark, ainsi que des pièces exceptionnelles telles que carrosses et équipements.

Informations pratiques pour la visite du Château de Christiansborg

Pour préparer au mieux votre visite du Château de Christiansborg, voici quelques informations utiles :

  • Horaires d’ouverture : Le château est ouvert tous les jours de la semaine, y compris le dimanche. Les horaires varient toutefois selon la saison : généralement de 10h00 à 17h00 en été (avril à septembre) et de 11h00 à 16h00 en hiver (octobre à mars).
  • Tarifs : Plusieurs options sont possibles pour visiter le Château de Christiansborg. Vous pouvez choisir de visiter uniquement certaines parties du château (Chapelle Royale, Salles Royales etc.) ou opter pour un billet combiné permettant l’accès à l’ensemble des espaces ouverts à la visite. Les tarifs sont relativement modérés et les enfants de moins de 18 ans bénéficient de la gratuité.
  • Comment s’y rendre ? : Le château est très facilement accessible depuis le centre de Copenhague. Vous pouvez vous y rendre à pied en une vingtaine de minutes depuis la gare centrale, ou emprunter les transports en commun : plusieurs lignes de bus et de métro desservent directement l’entrée du château.
  • Astuce pour éviter les foules : Essayez de planifier votre visite en semaine plutôt qu’en week-end, et si possible en début de journée afin d’éviter les groupes scolaires et les visites guidées qui peuvent s’avérer envahissants.

Bonne découverte du Château de Christiansborg lors de votre prochain séjour à Copenhague et n’hésitez pas à partager vos impressions après cette visite inoubliable !

Vous allez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *