Depuis 2012, les Gorges du pont du Diable sont devenues un site emblématique du Géoparc mondial UNESCO du Chablais. Vous les retrouverez dans la Vallée d’Aulps. Ce magnifique site est traversé par la Dranse de Morzine. Il ne vous faudra pas plus de 30 minutes pour la visiter. En effet, dans les gorges, vous ne parcourez pas plus de 200 mètres. Mais, comment les visiter concrètement ?

Comment accéder aux Gorges du pont du Diable ?

Tout d’abord, sachez qu’il est facile d’accéder aux Gorges du pont du Diable. En effet, il y a un grand parking qui est juste en face de l’entrée. Vous pouvez donc y garer votre voiture. Après cela, vous allez commencer une promenade vous faisant traverser la belle forêt de hêtres. Alors que vous traversiez la forêt, vous pouvez prendre du repos.

A voir aussi : Fort Boyard breton : le château du Taureau

Après quelques mètres de marche, vous tomberez sur le bas des Gorges du pont du Diable. Vous apercevrez par la suite un premier escalier assez raide. Il vous met d’office dans l’ambiance de ce que votre visite vous réserve. Il faut noter que cette visite n’est pas conseillée aux personnes qui sont sensibles au vertige à cause justement de la raideur des escaliers. De nombreuses passerelles sont présentes dans les gorges. Vous pouvez les emprunter pour mieux vous promener dans les Gorges du pont du Diable.

Il faut dire que le tout premier escalier traverse un entassement quasi naturel et désordonné de grands blocs encastrés entre les parois. Vous allez certainement apprécier le spectacle qu’il vous livre. Sous vos pieds, à environ 50 mètres en profondeur, vous verrez couler la Dranse.

A voir aussi : Parcours unique de 10 jours en Californie et dans les parcs nationaux

Visiter les Gorges du pont du Diable depuis le fleuve

Il faut dire qu’entre juin et septembre, vous pouvez aussi visiter les Gorges du pont du Diable. Au lieu de prendre par la forêt de hêtres, vous pouvez louer un canoë. La visite peut également se faire avec un kayak. Avec l’un de ces engins, vous pourrez explorer le présent pont depuis le fleuve. Si vous aimez les grandes sensations, alors misez simplement sur une séance d’escalade. C’est l’une des meilleures manières de le découvrir de façon plus ludique.

Cela se fera à coups de sauts, de toboggans, etc. En passant par le fleuve pour visiter le pont du Diable, vous explorerez par la même occasion les gorges de l’Hérault, les falaises et « marmites de géants » qui vous permettront de garder de bons souvenirs de votre excursion. Il faut noter que les canoës sont toujours disponibles sur la plage du pont du Diable. Vous n’aurez même pas besoin de les réserver avant d’y avoir accès.

Tout ce qui révèle la beauté des Gorges du pont du Diable

Les parois des Gorges du pont du Diable se sont déployées comme d’énormes draperies et d’étonnantes excavations. Vous serez aussi impressionné par les marmites de géants qui y ont trouvé une place de choix grâce aux tourbillons du torrent. En effet, ces marmites ont été creusées par ces tourbillons. L’érosion n’a pas manqué d’y laisser son empreinte. Les sculptures laissées dans le marbre gris font partie de ses ouvrages.

Ces dernières sont couvertes par des dépôts magnifiquement colorés par des eaux qui ont ruisselé à sa surface. Faites l’effort d’y être le matin vers 10h après le levé du soleil. Vous y verrez une magnifique palette. D’impressionnantes images vous attendent dès les premiers rayons du soleil. Faites tout pour immortaliser ces moments. Gardez surtout votre appareil photo ou votre smartphone bien chargé.

Vous allez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *