Également connu sous le nom de sentier des douaniers, le GR34 est un fabuleux itinéraire d’environ 1700 km qui s’étend le long des côtes bretonnes. Il offre un parcourt époustouflant qui saura séduire les amoureux de la nature. Entre les criques, les plages, les cités balnéaires et les falaises, partons à la découverte de l’un des sentiers de grande randonnée les plus populaires de la France !

Sommaire

Le sentier des douaniers, la petite histoire

Le sentier des douaniers est un chemin historique autrefois emprunté par les gardiens de la côte, c’est-à-dire les douaniers. Leur rôle était de patrouiller le long du littoral afin d’empêcher la contrebande. Depuis sa création en 1791, des milliers de douaniers l’ont sillonné pour traquer les contrebandiers. Avec l’émergence de formes plus élaborées d’échanges commerciaux au début du XXe siècle, ce sentier a été abandonné.

A lire également : Randonnée équestre : comment faire pour s’y préparer ?

Bien plus tard, il connaît une deuxième vie en 1968, année à laquelle le tout premier tronçon du GR34 a été créé par Émile Orain dans les Côtes-d’Armor. Les fameuses marques blanches et rouges caractéristiques de ce sentier apparaissent près de Lannion. Le GR34 est désormais bien plus étendu qu’à ses débuts. Ce sentier fait le tour des côtes bretonnes, du Mont-Saint-Michel au pont de Saint-Nazaire.

Parcourir le GR34, les préparatifs

Afin de profiter à fond des atouts indéniables du sentier des douaniers, un minimum de préparation s’impose. De base, les chaussures de marche, les lunettes de soleil, les chaussettes, un pantalon léger, un imperméable et un sac à dos seront suffisants. Pour vos besoins, ajoutez dans le sac une gourde d’eau, de la nourriture (gâteaux, lait, cacahuètes, barre de céréales …) et une trousse de secours. Enfin si vous souhaitez admirer la splendeur des paysages et immortaliser certains de vos moments, un appareil photo et une paire de jumelles sont recommandés.

A lire en complément : Visiter les chutes du Carbet

La meilleure période pour découvrir le GR34

L’été, l’automne et le printemps sont toutes d’excellentes saisons pour arpenter le GR34. En période estivale, l’air marin rafraîchissant offre d’agréables conditions pour vous lancer dans cette grande aventure. Au printemps, la flore abondante aux alentours des sentiers offre un spectacle d’une rare beauté. L’automne n’est pas non plus en reste avec ses belles journées ensoleillées et ses magnifiques couchers de soleil.

Les incontournables à découvrir sur le sentier des douaniers

Les différentes pistes du GR34 offrent des paysages d’une extrême diversité qui possèdent tous un charme singulier. Cependant, certains passages sont devenus très populaires et se sont érigés comme des incontournables du GR34.

La côte de Granit rose

Avec ses chaos rocheux exceptionnels, la côte de Granit rose figure en pole position des plus célèbres de la Bretagne. Elle se situe dans les Côtes-d’Armor et s’ouvre sur la Manche. Cet endroit tire son nom de la teinte rosée prise par le granit au coucher du soleil.

Une randonnée sur la côte de Granit rose débute par la visite de Paimpol, un village qui conserve les traces de la pêche et du commerce avec les anciennes maisons d’armateurs. Sur cette piste, vous aurez l’occasion de découvrir le Port Even, la tour Kerroch et les chapelles qui contribuent à la richesse du patrimoine de Paimpol.

La plage de Tahiti

Si vous avez envie d’admirer un panorama unique sur la baie de Morlaix avec ses îlots, alors inscrivez la plage de Tahiti dont votre liste des pistes GR34 à visiter. Cette portion est d’ailleurs l’une des préférées des Français. Muni de votre appareil photo, préparez-vous à prendre de magnifiques clichés de l’îlot de Louët et du château du Taureau presque à portée de doigt.

Le Cap Fréhel

Le Cap Fréhel n’a pas usurpé sa place dans notre sélection des incontournables à découvrir du GR34. Et pour cause, ses falaises offrent sans doute l’une des plus belles vues de Bretagne. Une petite balade de la côte de Goëlo jusqu’à la forteresse médiévale de Fort La Latte vous permettra de contempler ses décors au charme marqué. Par temps clair au pied du phare, prenez le temps d’admirer le panorama époustouflant qui balaie la côte depuis Cotentin jusqu’à Paimpol. 

La côte sauvage de Quiberon

Partez à la découverte de la côte sauvage de Quiberon depuis la belle plage de Port Blanc. Au cours de votre promenade, vous aurez l’occasion de contempler la silhouette d’un ancien poste douanier et l’éblouissante arche façonnée par l’océan qui offre au loin une vue sur la pointe du Percho. En fin de journée, vous apprécierez sans doute le magnifique coucher du soleil sur l’océan dans le petit port de pêche de Pontivy.

Vous allez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *